Prendre soin de sa santé en traitant la survenue de migraines ophtalmiques

Nov 19th, 2017 | By | Category: Santé, médecine et bien-être

Il existe différents types de migraines. Lorsqu’elles sont récurrentes, certaines nécessitent un bilan chez le docteur généraliste, d’autres chez un spécialiste de la vue. Il s’agit donc de savoir faire la différence afin de rencontrer le bon praticien et obtenir les soins appropriés. La migraine est une maladie survenant par accès douloureux ou crises.

On distingue alors les migraines communes et les migraines accompagnées (avec aura) c’est à dire précédées de symptômes neurologiques focaux et transitoires intéressant plus particulièrement la vision, la sensibilité ou le langage. Lorsque l’aura est visuelle, on parle de migraine ophtalmique.

E tout état de cause, Le diagnostic de migraine doit être posé lorsque les céphalées remplissent les critères IHS (International Headache Society). Il est important de prender le temps de décrire tous les symptômes lors de son rendez vous avec le spécialiste de la vue.

La migraine ophtalmique nécessite un examen complet de la vue

examen complet de la vue

examen complet de la vue

Selon une récente étude menée par les chercheurs du Karolinska Institute situé en Suède, les personnes qui souffrent régulièrement de migraines ophtalmiques auraient plus de risques que les autres de subir un accident vasculaire cérébral. Aussi est il indispensable de prendre sérieusement en charge la survenue de ce symptôme régulier qui peut être un signe d’alerte. Prendre soi de ses yeux permet donc de prendre soin de son état de santé général .

Si la symptomatologie de la migraine ophtalmique est typique, il n’y a pas d’examen ophtalmologique particulier à réaliser. Toutefois, il est judicieux de corriger une amétropie, un trouble des phories pouvant être responsables de céphalées. Un fond d’oeil vérifiera l’état vitréo-rétinien. Dès lors, il convient donc de rencontrer un optométriste pour procéder à un examen complet de la vue afin d’ajuster votre ordonnance pour une vision confortable et claire. Car de façon plus poussée, cela permettra derechef d’évincer une douleur péri-orbitaire en mesurant la tension oculaire pour éliminer un glaucome, rechercher des signes de kératite ou toute autre cause de douleur d’origine ophtalmologique.

La migraine ophtalmique accompagnée de l’aura visuelle

L’aura visuelle quand à elle est un phénomène neurologique et non pas oculaire. Dans la migraine, qui est une symptmatique neuro-vasculaire, la douleur de la tête ou céphalée apparait lorsque les petits vaisseaux de la tête se dilatent (ils deviennent plus gros). Et lorsqu’elle est précédée d’une «aura», ces mêmes vaisseaux se contractent (le diamètre se rétrécit) entre 15 mn et 1 heure avant l’apparition du mal de tête. C’est la plus fréquente des auras migraineuses.

Plusieurs prodromes visuels existent : scotome scintillant, phosphènes, déficits visuels systématisés, troubles de la perception visuelle et hallucinations visuelles complexes. Concrètement, la phase d’aura se traduit d’abord par des troubles visuels: des points brillants (scotomes), des «mouches» noires, apparaissent devant les yeux. Dans d’autres cas, une plage noire coupe le champ visuel en deux et gêne la vue au point qu’il peut être impossible de continuer les activités en cours comme un travail sur écran ou conduire, par exemple. D’autres personnes peuvent voir se dessiner sous leurs yeux des dessins géométriques. Un traitement de fond peut être mis en place sur une durée de 6 mois dès lors que les traitements usuels ne suffiraient plus : repos, calme, anti-inflammatoires ou triptan.

Comments are closed.

  • aspirateur sans sac
  • plafond livret a
  • la Piscine hors sol
  • coupe
  • Comparatif des meilleures ceintures abdominales
  • Clim mobile sans évacuation
  • Gestalt thérapie
  • sup gonflable
  • Audiophile