Le droit d’être libre avec la musique

Nov 15th, 2014 | By | Category: Art et culture, Focus

« Ô mon cher public, toi qui m’a tout donné durant ces longues années, je viens te remercier aujourd’hui pour cette statue érigée en mon nom qui siège devant le Louvre »

je me réveille, il est 15H45, je me suis recouché après mon taf d’agent d’entretien, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller chez Edouard, écouter les dernières chansons de Death in june. On a bien trippé, mais comme à chaque fois, le temps passe trop vite et quand je dors pendant la journée, je fais toujours un tas de rêves chelous.

La musique et moi

Ça fait 15 ans que je fais de la guitare, au départ je voulais être bassiste puis batteur et finalement j’ai fait comme tout le monde : de la guitare.

Mes potes et moi, on tourne pas mal dans les bars du coin, on se fait des petites piges, un jour on sera repéré c’est sûr, il le faut surtout… J’ai toujours les cheveux longs mais mon crane commence à se dégarnir et m’oblige à un port de la casquette… je ressemble un peu au gars de Wayne’s World en tout cas c’est ce que les nanas disent… Je prends, faut bien être identifié à quelque chose.

On tourne souvent dans le même bar « l’Onyx club » c’est pas mal, Joe le patron devrait refaire la décoration mais bon, ça ne nous empêche pas de faire un tabac, l’autre soir, ils étaient 40 dans la salle et un pote bien informé m’a dit qu’il y avait un producteur local ce soir là… Je ne désespère pas, il va surement m’appeler un jour.

Je vivrai de la musique

En attendant, je continue à m’améliorer avec des logiciels de musique électronique, mon voisin m’a offert une licence de Cubase

Il m’a dit que c’est la chose qui me sera très utile à l’avenir pour créer des musiques…

C’est pas que je n’y crois pas mais mon voisin est un fils de bourgeois qui ne comprend pas ce qu’un mec de mon milieu vit tous les jours. Ma musique c’est ce qui me fais tenir.

Par contre il est super sympa., mais tout lui réussit, il travaille de chez lui, a 3 sociétés qui tournent plein pot dans la création web.

Moi je galère avec ma musique et mon travail payé au smic horaire.

Il m’a donné un conseil l’autre jour :

Fais de la musique libre de droit

musique libre de droit

La musique libre de droit c’est quoi ? lui demandais-je.

C’est simple ! Tu crées une musique, tu l’envoies sur un site de musique libre de droit comme Audiobank,  et tu touches de l’argent à chaque fois que quelqu’un achète ta musique.

Qui voudrait acheter ma musique ?

Des créateurs de vidéos ! Pour agrémenter des séquences animées par exemple, des documentaires, des reportages, des vidéos Youtube etc…

L’idée est pas bête finalement, si je peux réussir à gagner un peu d’argent avec ma musique… mais il y a un truc qui me dérange là dedans… Peut-être de réussir à faire vraiment quelque chose de différent…

Mais une part de moi me dit qu’il a raison, que je peux m’extirper de ce rêve de gloire, que je peux réussir sans passer par des institutions musicales comme la Sacem, que la réussite musicale n’a pas qu’un chemin.

Demain le boulot, un passage chez mon pote Edouard et surement un autre rêve de gloire pour finir…ou pas…

C’est peut-être mon voisin qui a raison., seul le travail paie.

Vive la musique.

 

Tags: , ,

Comments are closed.

  • Serrurier Paris
  • plafond livret a
  • la Piscine hors sol
  • coupe
  • Comparatif des meilleures ceintures abdominales
  • Clim mobile sans évacuation