S’assurer des plus belles économies avant d’effectuer un nouvel achat immobilier

Sep 17th, 2017 | By | Category: Entreprise et Economie

A l’occasion d’un nouvel achat immobilier, en tant que précédent acquéreur vous seriez à priori aguerri aux frais engendrés par une nouvelle acquisition. Or, la conjoncture, le changement de taux d’emprunt et différents paramètres doivent vous conduire à toujours être vigilant sur les frais générés à cette occasion. Dorénavant, vous saurez bien entendu qu’il convient toujours d’utiliser un outil pour comparer les différents produits d’assurance et économiser sur le coût de vos primes d’assurance hypothèque mais vous apprendrez d’autre part qu’il est certainement possible de renégocier le prêt de votre ancienne acquisition si vous envisagez de la conserver.

Un outil pour comparer les différents produits d’assurance

A moins de conserver votre précédente assurance, vous pourriez avoir la curiosité de comparer les nouvelles assurances hypothèques sur le marché et ce afin d’économiser les frais engendrés par cette souscription obligatoire. Evidemment, vous savez dorénavant que pour gagner du temps, internet permet d’actualiser rapidement les données grâce à un outil pour comparer les différents produits d’assurance et économiser sur le coût de vos primes d’assurance hypothèque que vous savez parfaitement utiliser et qui permet toujours de réaliser des économies sur les versements hypothécaires et ce, pour toute la durée de l’emprunt. Cet outils numérique comparateur est performant car il utilise les données de Google Analytics, un service d’analyse de site Internet fourni par Google Inc.
Après ce séconomies, il peut être utile d’envisager de renégocier le contrat de prêt qui est toujours en cours pour le premier achat.

Un argument pour renégocier les prêts en cours

La baisse générale du taux d’emprunt permet de renégocier ou faire racheter son crédit immobilier ce qui revient à obtenir une diminution du taux de son prêt immobilier. En effet, quoi de plus rageant que de rembourser un emprunt souscrit à 5% quand on voit s’afficher des taux à moins de 2% . Cette baisse du taux permet alors, soit de :

  • réduire le montant de ses mensualités pour le reste de la durée de remboursement
  • réduire sa durée de remboursement en conservant les mêmes mensualités.
     
    Attention à distinguer la renégociation de prêt avec son banquier et le rachat de crédit. Dans le premier cas, l’emprunteur n’a pas à faire face aux indemnités de remboursement anticipé (IRA), ni aux frais de nouvelle garantie. Il faudra toutefois s’acquitter des frais de dossier. La première démarche à effectuer est de contacter votre banquier pour savoir s’il est ouvert à une renégociation de crédit et dans quelles conditions. S’il ne veut rien entendre, frappez vous-même à la porte de la concurrence pour obtenir un rachat ou mandatez un courtier en crédit immobilier pour le faire. Ces professionnels connaissent la politique commerciale de chaque banque sur le bout des doigts et ont toutes les cartes en main pour vous décrocher le taux de financement le plus bas.

Comments are closed.

  • Serrurier Paris
  • plafond livret a
  • la Piscine hors sol
  • coupe
  • Comparatif des meilleures ceintures abdominales
  • Clim mobile sans évacuation